Je commande

Cher Lecteur, j’ai identifié une menace imminente sur l’Europe. Les signaux d’alerte se multiplient depuis des semaines. Pris séparément, ils peuvent sembler insignifiants. Mais réunis, ils montrent clairement qu’un raz-de-marée est sur le point de balayer le système bancaire européen et emporter avec lui des centaines de milliards d’euros. Toutes les grandes institutions seront emportées par cette tempête, de la prestigieuse banque d’affaires à la petite caisse d’épargne régionale. Et par conséquent, il en ira de même pour… Vos euros. Vos livrets, votre compte courant, votre PEA.

Votre argent durement gagné, que vous pensez bien à l’abri sur votre compte en banque. Votre épargne, dont vous pensez qu’elle vous appartient encore. Votre capital, sur lequel vous comptez pour votre retraite et votre avenir. Tout cela pourrait disparaître du jour au lendemain — soit directement à cause de l’immense crise qui est en train de se dessiner. Soit par confiscation pure et simple de la part de nos autorités elles-mêmes.

Impossible ? Illégal ? C’est pourtant exactement ce que prévoit la BRRD, ou Directive sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances… approuvée par l’État français dès août 2015. Ne croyez pas que seuls « les autres » souffriront. Vous êtes concerné. N‘importe quelle personne ayant un compte en banque sera touchée. Devant un tel scénario, il était de ma responsabilité de vous alerter – et de vous expliquer comment vous protéger.

Je commande
Je commande

Danger Imminent sur l’Europe

    • Êtes-vous certain de la solidité de votre banque ?
    • En cas de crise bancaire grave, quelles garanties réelles avez-vous pour votre compte en banque… vos dépôts… vos livrets ?
    • Qu’en est-il de votre assurance-vie ? Avez-vous signé ce contrat très dangereux ?
    • Vous devez avoir de l’or : que faut-il acheter… et à quel prix ? Comment le stocker en toute sécurité ?
    • Avez-vous du cash chez vous, et en quelle quantité ?
Je commande

PLUS # 1 – Ce Livre blanc exclusif EN CADEAU : Comment protéger votre épargne en 6 étapes simples

 

A chaque alerte sur une banque européenne, on nous ressort la fameuse garantie des dépôts, selon laquelle vos fonds sont légalement assurés à hauteur de 100 000 euros. Cela, c’est la théorie. J’ai mené l’enquête… et la pratique est toute différente.

Le Fonds censé vous protéger en cas de faillite bancaire détient actuellement pour la France… deux milliards d’euros.Deux misérables milliards, alors que l’épargne totale des Français atteint 4 259 d’euros !

En cas de crise bancaire, vos avoirs partiraient purement et simplement en fumée. Vous pouvez oublier toute idée de « couverture » ; seule une infime partie des déposants seront remboursés (s’ils sont remboursés un jour). Prenez les devants… et organisez votre propre fonds de garantie !

    • Je vous y révèle plus de détails sur la crise imminente, mais aussi les moyens de protéger votre argent de la confiscation qui menace.
    • L’or y figure bien entendu en bonne place, avec les diverses solutions qui vous permettent d’y investir en toute simplicité… sans avoir à creuser de trou au fond de votre jardin.
    • Je vous détaillerai également quatre réflexes efficaces pour vous aider à répartir vos risques et protéger votre épargne même en cas de ponction bancaire inopinée.
    • Vous découvrirez une forme de « carte bancaire » plutôt surprenante — sans le moindre lien avec une banque classique !

PLUS # 2 – Ce Dossier exclusif EN CADEAU : Quel avenir pour votre contrat d’assurance-vie ?

On compte près de 52 millions de contrats d’assurance-vie individuels en France. 15 millions de détenteurs… 24,6 milliards d’euros collectés en 2015… et un encours global de 1 580 milliards d’euros… Il faut être réaliste : bon nombre de ces contrats d’assurance-vie ont été souscrits dans des banques — et prendront donc de plein fouet les répercussions de la menace actuelle.

En cas de crise financière grave, vous ne pourriez pas récupérer l’argent de votre assurance-vie.

C’est votre épargne… mais c’est l’Etat qui décide ce que vous pouvez — ou ne pouvez pas — en faire au moment où vous en aurez sans doute le plus besoin.

    • Trois choses à faire de toute urgence pour sécuriser votre contrat existant. Je le répète : n’attendez pas qu’il soit trop tard pour les mettre en place.
    • Un modèle de lettre à envoyer à votre assureur pour le mettre en demeure de vous obéir ; ne vous retrouvez pas piégé pour de simples raisons administratives !
    • Des pistes et des conseils pour diversifier votre épargne. L’assurance-vie n’est pas tout — découvrez des gisements de rendements alternatifs pour rester prospère… même si le navire coule.
    • Ce n’est là qu’un minuscule aperçu des 18 pages d’analyses, de conseils et de stratégies ultra-complètes qui vous aideront à mettre votre patrimoine à l’abri — et vous assurer un rendement digne de ce nom quelles que soient les circonstances.
Je commande