Le bitcoin est maintenant partout dans tous les medias, tout le monde en parle. Qu’est-ce vraiment que le bitcoin et ses avatars ? Personne ne sait trop bien… (Simone Wapler pour La Chronique Agora)

Tout le monde sait que le bitcoin, « ça monte ».

Si « ça monte », c’est bien.

Pas besoin de réfléchir.

Personne ne parle plus trop d’or. Qu’est-ce que l’or ? Tout le monde le sait. Pas besoin de réfléchir. Comme monnaie, l’or est complètement has been, désuet, « relique barbare » dirait Keynes. De nos jours, tout le monde a un ordinateur, un smartphone, une carte de crédit…

Tout le monde sait que le bitcoin vaut plus de 10 000 $ mais une once ou un gramme d’or ? 1 300 $ ? Et puis combien y-a-t-il donc de grammes dans une once ? Tout cela est bien compliqué… Au moins le bitcoin ne pèse rien, n’a aucune dimension , il n’est rien. Pas besoin de réfléchir.

Une nouvelle est tombée ce matin. L’inflation en Allemagne atteint 1,8%. Un Bund allemand à 10 ans (un bon du Trésor de l’Etat fédéral allemand) rapporte 0,5%. Donc quelqu’un qui place son argent dans de la dette de l’Etat fédéral allemand perd 1,3% par an. C’est ce qu’on appelle le « rendement réel ».

Des rendements réels négatifs ne sont pas une nouveauté. Cela s’est déjà produit lors des chocs pétroliers des années 1970. C’est ce qui a enflammé l’or qui a culminé en 1980.

L’or s’est toujours enflammé lorsque les rendements réels devenaient négatifs. Pourquoi garder une monnaie dont le pouvoir d’achat s’érode, se disaient les investisseurs ?

Mais aujourd’hui nous avons le bitcoin, n’est-ce pas ? Bien plus pratique que l’or, pas vrai ?

Sauf que…

…Lire la suite de l’article de Simone Wapler sur le site de La Chronique Agora.