Le retour de l’inflation et la hausse des rendements obligataires sont deux tendances qui prennent corps depuis le début de l’année et qui peuvent bouleverser votre épargne. (Simone Wapler pour La Chronique Agora)

La semaine dernière, l’inflation a fait par deux fois les titres du Wall Street Journal. Les marchés financiers se placent désormais sur le retour de l’inflation aux Etats-Unis même si les statistiques ne sont pas encore alarmantes.

Nous le savons grâce au marché obligataire et plus précisément aux TIPS, ou Treasuries Inflation Protected Securities. Les TIPS garantissent à leur détenteur que le capital, remboursé à l’échéance de la maturité, sera indexé sur l’inflation.

Les investisseurs institutionnels ont à chaque instant le choix d’acheter sur le marché secondaire (celui de l’occasion) un bon du Trésor classique ou ces titres qui garantissent à leur détenteur une protection contre l’inflation.

S’ils pensent que le rendement de l’obligation ne couvrira pas l’inflation sur la période de l’obligation, alors, ils ont intérêt à prendre des TIPS plutôt que l’obligation normale.

Donc ils vendent des bons du Trésor pour acheter des TIPS. Comme ils vendent des bons du Trésor, le rendement des bons du Trésor augmente. C’est bien ce qui se produit actuellement.

S’ils achètent des TIPS, le rendement des TIPS diminue. Par conséquent, l’écart de rendement entre les bons du Trésor et les TIPS augmente.

Là encore, c’est bien ce qui se produit. Le spread ou écart de rendement entre les TIPS et les bons du Trésor se creuse.

Attente du marché obligataire concernant l'inflation

 

…Lire la suite de l’article de Simone Wapler sur le site de La Chronique Agora.