Pour la première fois, en juillet, les trois plus grandes banques centrales vont globalement retirer de l’argent des marchés financiers. (Simone Wapler pour La Chronique Agora)

… Mario Draghi a dit… « euro au tapis ! »

Cette semaine était une semaine de grand spectacle « banquier central ».

Nous avons eu droit au show Jerome Powell qui souhaite s’exprimer en anglais simple et a abandonné le jargon de Janet Yellen. En anglais simple, il a donc dit qu’il relevait le prix de la création monétaire pour les banques.

Puis nous avons eu le show Mario Draghi dont le discours va toujours dans le sens du poil des professionnels de l’industrie financière. Il a dit que même s’il allait arrêter de leur acheter plein de dettes pourries à la fin de l’année, il allait laisser le crédit gratuit jusqu’à fin 2019.

Je vous passe les blabla sur l’économie dans les deux cas. La Fed ou la BCE n’en sait pas plus que vous ou moi sur son évolution future.

Comment ont réagi les marchés financiers ? « Les marchés » ou « M. le Marché » représentent des millions de cerveaux en parallèle. Ces gens pris dans leur ensemble en savent donc plus que quiconque pris individuellement et certainement plus qu’un Mario, un Jerome ou un journaliste donnant telle ou telle explication. Dans le domaine monétaire, il y a beaucoup de cerveaux qui achètent ou vendent du dollar et de l’euro.

Que pensent tous ces cerveaux ?

Lorsque M. le Marché a écouté Jerome Powell, le dollar a fugacement grimpé avant de revenir au niveau où il était. Les obligations du Trésor américain de un à trois ans ont aussi chuté, ce qui veut dire que M. le Marché ne pense pas qu’elles soient, sur cette période, un bon placement, capable de compenser l’inflation qui monte.

Lorsque M. le Marché a écouté Mario Draghi, l’euro a dévissé face au dollar.

euro/USD

Les actions européennes ont progressé.

Il s’agit d’une contre-réaction classique : les gérants professionnels raisonnent en poches monétaires. Si on leur dit d’avoir 50% de leurs actifs en dollar et 50% en euro et que l’euro baisse face au dollar, ils vont racheter des actifs en euro pour respecter la consigne.

…Lire la suite de l’article de Simone Wapler sur le site de La Chronique Agora.