A Davos, le conseiller économique de Donald Trump s’est félicité de la baisse du dollar. L’or a aussitôt allégrement franchi les 1 350 $ l’once. (Simone Wapler pour La Chronique Agora)

Le dollar baisse, les bons du Trésor américain aussi puisque leurs rendements montent. La majeure partie des huiles de Davos n’ont pas peur d’une avalanche, d’un krach, que ce soit des actions ou des obligations. Elles sont persuadées que les banquiers centraux, habiles pilotes monétaires, sauront ménager un atterrissage en douceur.

« Evidemment, un dollar faible est bon pour nous en ce qui concerne le commerce et les opportunités »
Steve Mnuchin à Davos*

Plus que faible, le dollar semble être entré dans un couloir de la mort si l’on en juge par l’allure du Dollar index, qui mesure le billet vert face à un grand panier de devises.

Dollar Index usd baisse chute cours courbe graph

Si le support de 90 ne tient pas, le Dollar index pourrait plonger à 80.

Mais un dollar faible n’arrange pas tout le monde – notamment les pays fournisseurs à crédit des Etats-Unis, autrement dit leurs partenaires commerciaux.

Ces derniers continuent à accumuler de l’or. Inde, Turquie, Russie, Chine – quatre pays joliment surnommés « la route de la soie » par Nick Laird de Goldchartsrus.com – sont gros acheteurs.

Silk Road Gold or

La fine ligne blanche en bas de ce graphique est l’évolution de la production mondiale comparée à la demande mensuelle.

 

…Lire la suite de l’article de Simone Wapler sur le site de La Chronique Agora.