Après une semaine où la bulle d’insouciance qui gonfle les marchés semble increvable, voici venir le temps de la pause du week-end. (Article de Simone Wapler)

Vraies nouvelles, fake news, statistiques bidons ou plus sérieuses se raréfient, les journalistes étant partis en vacances.

Dans Le Figaro du 20 juillet toutefois, une citation mérite l’attention. L’article nous apprend qu’au terme d’une longue enquête menée par nos intrépides agents de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) un dangereux réseau de fabrication en quantité industrielle de tabac à narguilé vient d’être démantelé !

Ouf… nous respirons (parfum au choix : fraise, pomme, menthe) d’être délivrés de cette industrie très dangereuse qui approvisionnait les bars à chicha de la région parisienne.

Notre ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérard Darmanin, y est allé de son compliment et de sa citation courageuse, recommandant aux agents des Douanes…

… « d’être intraitables pour combattre le tabac illicite qui est à la fois l’ennemi de la santé des Français et des buralistes, seul réseau légal de distribution de tabac en France« .

Vous avez sous les yeux l’expression d’un miracle de Saint Fisc (1) : ce qui est dangereux pour notre santé ne l’est plus à partir du moment où la distribution se fait par un réseau agréé par l’Etat et qui paye son tribut. Les gentils buralistes adoubés par l’Etat ne sont pas dangereux, eux, puisque l’argent remonte.

Lire l’article de Simone Wapler en intégralité.