« Jouer sa peau » à Davos – Simone Wapler

La Parasitocratie de Davos s'inquiète des effets d'une hausse des taux d'intérêts et encense les banquiers centraux les plus laxistes. (Simone Wapler pour La Chronique Agora) Cette année, Davos est dangereux. Trop de neige, danger d'avalanche. Que voulez-vous, le changement climatique... Les fidèles fréquentant "le temple de l'élite mondialisée de la station de ski suisse" [...]