Le monde financier est-il devenu suffisamment bizarre pour que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets ? (Simone Wapler pour La Chronique Agora)

Commençons par un petit quiz, cher lecteur.

Rappelez vos souvenirs concernant la crise du crédit subprime.

Considérons que le début officiel de cette crise fut le 9 août 2007 : gel par BNP Paribas des retraits de ses clients dans trois de ses fonds.

-1- Combien de temps s’est-il écoulé entre le moment où la Fed a commencé à relever ses taux directeurs et le moment où la crise a éclaté ?

Six mois, un an, deux ans ?

-2- A quel niveau de taux directeurs les crédits subprime ont-il explosé en vol ?

2,5%, 3%, 5%, plus ?

-3- Quel était le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans ?

1%, 2%, 3%, 4%, plus ?

-4- Quel était alors l’endettement mondial

110 000 milliards de dollars, 150 000 milliards de dollars, 200 000 milliards de dollars ?

Voici les réponses.

La Fed a relevé ses taux directeurs de 2004 à 2006 durant un peu moins de deux ans, les passant de 1% à 5%. Lorsque les premiers signaux alarmants sont apparus, elle a arrêté ses hausses. Le rendement du bon du Trésor américain a légèrement dépassé 5% avant de redescendre en 2007 vers 4,5%. L’endettement mondial était d’un peu moins de 140 000 milliards de dollars.

La bulle de mauvais crédits entassés depuis 2001 s’est effondrée sous l’effet de la hausse des taux.

Admettons que – même dans le monde délirant des banquiers centraux et des économistes interventionnistes – les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Question subsidiaire à mon quiz du jour :

Combien de temps et quels taux faudra-t-il cette fois pour que la pyramide de crédits pourris s’effondre ?

Un indice, la pyramide de crédits pourris atteint maintenant 233 000 milliards de dollars.

Donc a priori, c’est moins de temps et ça va craquer à un taux inférieur…

Evolution des taux directeurs de la Fed depuis 2000

 

…Lire la suite de l’article de Simone Wapler sur le site de La Chronique Agora.